Show simple document record

dc.contributor.advisorLambert, Cécile
dc.contributor.authorPelletier, Hélène
dc.date.accessioned2017-09-08T18:08:32Z
dc.date.available2017-09-08T18:08:32Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11203
dc.description.abstractCette recherche a pour contexte le cadre de la formation collégiale en soins infirmiers dans un collège du Québec. Elle s'intéresse à l'influence de la préparation pré-clinique sur les apprentissages des élèves en soins infirmiers. Malgré une préparation aux expériences cliniques qui se veut rigoureuse, des enseignantes de ce collège déplorent le fait que lorsqu'elles se retrouvent dans des unités de soins, des élèves n'ont pas toujours la préparation voulue pour assumer les responsabilités reliées aux soins qu'elles doivent donner à leurs clients. Les enjeux sont grands et les risques sont élevés. Après avoir identifié différents modes de préparation pré-clinique, nous avons découvert qu'il y a peu d'écrits sur ce type de préparation en soins infirmiers. Par après, nous avons exploré des théories d'apprentissage pour comprendre la démarche que doit entreprendre l'élève pour préparer ses apprentissages cliniques. Les écrits de Jones, Palincsar, Ongle et Carr nous ont servi de cadre théorique. Nous avons donc postulé l'hypothèse suivante: l'élève en soins infirmiers de deuxième année qui recevra les renseignements concernant son client la journée précédant l'expérience clinique aura, au terme de la première journée, un rendement supérieur à l'élève qui reçoit les renseignements sur son client au début de la journée même de l'expérience clinique. Cette recherche a été réalisé auprès de la population des élèves (N.33) du collège de l'Outaouais débutant leurs expériences cliniques dans des unités de médecine ou de chirurgie à la quatrième session de leur programme d'études. Selon le protocole initial, un groupe d'élèves (N.16) devaient recevoir les informations la veille des expériences cliniques (stratégie expérimentale) et un autre groupe (N.17) devaient recevoir ces informations au début de la journée des expériences cliniques (stratégie de contrôle). À l'aide d'une grille d'évaluation, les enseignantes étaient appelées à évaluer le rendement des élèves à toutes les deux semaines après la première journée des expériences cliniques hebdomadaires. Par la suite nous voulions comparer les deux groupes d'élèves sur leur rendement. Toutefois, il s'est avéré que les enseignantes en médecine ont choisi d'utiliser uniquement la stratégie expérimentale tandis que les enseignantes en chirurgie ont choisi de s'en tenir à la stratégie de contrôle. Ce qui a eu pour effet que les élèves ont été comparées à elles-mêmes, c'est-à-dire leur rendement en médecine a été comparé à leur rendement en chirurgie. Pour des raisons d'ordre organisationnel, des trente-trois élèves qui ont participé à la recherche, seulement seize ont été évaluées selon les critères établis à quatre reprises. Ce sont les résultats de ces seize élèves qui ont été retenus pour la vérification de l'hypothèse de recherche. L'hypothèse de recherche n'a pas été confirmée mais les données recueillies nous ont permis de faire quelques constatations dont les suivantes. Toujours au terme de la première journée des expériences cliniques, les comportements ayant trait à la sécurité des clients et les habiletés psychomotrices des élèves sont ceux qui sont les plus évalués régulièrement et ceux qui ont trait à la planification des soins (diagnostics et interventions) sont ceux qui sont les moins évalués régulièrement; enfin, un bon nombre d'élèves ont un rendement constant, à savoir que dès la première semaine de stage, elles ont atteint les exigences requises. En conclusion, la recherche ne nous a pas permis d'établir la supériorité d'une stratégie de préparation sur une autre stratégie.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Hélène Pelletier
dc.titleL'influence de la préparation pré-clinique sur les apprentissages d'un groupe d'élèves en soins infirmiers
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record