Show simple document record

dc.contributor.advisorLambert, Cécile
dc.contributor.authorGodin, Nicole
dc.date.accessioned2017-09-08T18:08:18Z
dc.date.available2017-09-08T18:08:18Z
dc.date.created1993
dc.date.issued1993
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11194
dc.description.abstractLe rapport de recherche qui suit porte un regard sur le concept de collaboration en soins infirmiers. Au Québec, l'enseignement des soins infirmiers au collégial accorde un intérêt particulier à ce concept qui relève de l'engagement professionnel, un des cinq fils conducteurs du programme de formation implanté dans l'ensemble du réseau en 1988. Toutefois, nous avons pu constater que les enseignantes ont peu de sources référentielles pour soutenir leur pédagogie et l'encadrement clinique des élèves en regard de ce concept. La recension des écrits expose le peu d'uniformité dans les définitions du concept, la mouvance de celui-ci et l'absence d'un cadre de référence pour son application clinique. Cette recherche, qui se veut exploratoire, est la clarification du sens du concept c, collaboration » en soins infirmiers, dans ses dimensions théorique et clinique. L'entretien semi-structuré a été utilisé pour recueillir les perceptions de la dynamique de la collaboration dans le contexte de la pratique des soins infirmiers auprès d'infirmières oeuvrant dans l'enseignement et dans le milieu clinique. Vingt-quatre sujets de la région de Drummondville et de Victoriaville (centre du Québec, région 04), dont douze infirmières enseignantes choisies en fonction de leur disponibilité et douze infirmières praticiennes d'un hôpital de courte durée choisies au hasard, ont participé à cet entretien. Les résultats de la recherche sont partagés et indiquent l'absence de polarisation autour d'une conception particulière du processus de collaboration. Les réponses obtenues démontrent une compréhension parfois vague du concept de collaboration. Toutefois, nous pouvons dégager certains aspects intéressants. Premièrement, pour plus de la moitié des personnes, le mot coopération est synonyme de collaboration. Deuxièmement, le travail d'équipe et la notion d'entraide sont utilisés pour désigner le concept de collaboration. Troisièmement, toutes les personnes interrogées étaient d'accord pour dire que la collaboration est un phénomène significatif. Toutefois, lorsqu'elles sont appelées à ordonner diverses compétences qui découlent du rôle de l'infirmière, la collaboration vient après la relation d'aide et le processus de résolution de problèmes, mais précède les connaissances des méthodes de soins et la dextérité. Quatrièmement, selon les personnes interrogées, l'équipe de soins infirmiers est la plus favorable à la collaboration. Cinquièmement, lorsqu'il s'agit de choisir les moyens les plus efficaces pour enseigner la collaboration, les enseignantes se distinguent des praticiennes : celles-ci suggèrent de l'enseignement clinique alors que les autres croient que l'apprentissage de la collaboration requiert des enseignements théoriques et cliniques. La majorité des sujets souhaitent des approches concrètes pour soutenir l'apprentissage de la collaboration. De nouvelles recherches dans le domaine de la collaboration s'imposent. Il y aurait lieu de développer des modèles de collaboration qui sont propres à l'exercice des soins infirmiers. De même, pour renouveler l'enseignement de la collaboration, il importe de connaître le profil des élèves, des enseignantes, et des milieux de pratique. Ce n'est qu'alors qu'il sera possible de repenser les stratégies pour une formation aux compétences qui relèvent de la collaboration.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Nicole Godin
dc.titleÉtude exploratoire du concept de collaboration en soins infirmiers
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record