Show simple document record

dc.contributor.advisorLafortune Demers, Micheline
dc.contributor.authorChamberland, Lorraine
dc.contributor.authorCharest, Éliette
dc.date.accessioned2017-09-08T18:07:46Z
dc.date.available2017-09-08T18:07:46Z
dc.date.created1996
dc.date.issued1996
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11184
dc.description.abstractCette recherche s'intéresse à l'évaluation formative et principalement à la mise en place d'un dispositif pédagogique permettant la régulation des apprentissages. Elle se réfère à la démarche didactique de Hadji qui suggère l'utilisation d'un Modèle de Fonctionnement de Situation-Problème (M.F.S.P.) dans une perspective de régulation des apprentissages. Les deux chercheures vérifient dans quelle mesure l'utilisation d'un tel modèle favorise les activités de régulation de l'élève et du professeur dans une séquence d'enseignement en soins infirmiers au programme 180.21. La recherche s'effectue en trois phases: la première, la conception; la deuxième, l'application théorique; et la troisième, la mise à l'essai d'un modèle de fonctionnement de situation-problème. L'élaboration du M.F.S.P. s'appuie sur le concept d'une situation-problème selon Méirieu (1991) et sur l'étude des mécanismes de régulation qui articulent le processus enseignement apprentissage, tels que décrits par Allai et Saada-Robert (1991). Ce modèle guide le développement des deux situations-problèmes utilisées dans la planification d'une séquence d'enseignement en soins infirmiers. Ces situations-problèmes visent à déclencher des activités de régulation observables à la phase de la mise à l'essai dans les trois contextes d'apprentissage en soins infirmiers: théorique, laboratoire et milieu clinique. Les données recueillies sur les activités de régulation permettent de retracer le fonctionnement de chacun des élèves ainsi que les interventions de régulation des deux chercheures à chacune des opérations de régulation: anticipation, contrôle et ajustement. À la première phase de l'analyse, le Modèle de Fonctionnement de la Situation-Problème créé par les chercheures est utilisé pour interpréter les comportements des élèves et des professeurs au regard des activités de la régulation. À la deuxième phase, le cadre conceptuel de Allal et Saada-Robert permet de comprendre les liens entre le fonctionnement des élèves et les opérations de régulation. Au terme de l'analyse, les chercheures dégagent deux grands schèmes de régulation chez les élèves.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Lorraine Chamberland et Éliette Charest
dc.titleEffet de l'utilisation de situations-problèmes sur les activités de régulation des apprentissages d'élèves en soins infirmiers selon la démarche didactique proposée par Hadji
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record