Show simple document record

dc.contributor.advisorRoyer, Alain
dc.contributor.authorLanciault, Pierre
dc.date.accessioned2017-09-08T13:53:23Z
dc.date.available2017-09-08T13:53:23Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11149
dc.description.abstractLe but de cette recherche est de déterminer les capacités de la télédétection dans la perspective d'une gestion automatisée de la forêt boréale commerciale. Pour ce faire, des données satellitaires provenant des capteurs Landsat MSS et TM ont été utilisées pour estimer les paramètres forestiers liés à la biomasse et à la croissance de sites homogènes à maturité. Les sites d'étude sont situés autour de deux points initiaux, Matagami et Forestville au Québec (Canada). Les données satellitaires ont été acquises de façon à couvrir spatialement et temporellement les données au sol. De plus, les données satellitaires ont été corrigées des effets atmosphériques et ont été transformées en différents indices de végétation (ex.: NDVI) pour les comparer statistiquement aux données forestières. Ces dernières caractéristiques, mesurées à chaque site, sont: la production annuelle nette, l'accroissement annuel moyen, la densité, la surface terrière, la biomasse verte totale, la biomasse verte de la cime et le volume. L'utilisation de modèles de régression simple a permis l'obtention de relations significatives facilement interprétables. De plus, dans un but de rationalisation, les données se trouvant en nombre suffisant (MSS seulement) ont été groupées selon leur moyenne. Cette procédure permet de diminuer la variance et donne des modèles plus fortement corrélés. De bonnes corrélations (R2k0.50 pour les données non groupées et R2.?0.75 pour celles groupées) ont été observées. En particulier, nous avons mis en évidence une relation très significative entre la bande rouge de MSS (MSS3) et la densité (DENS) (R2=0.90), ainsi que entre la bande infrarouge de MSS (MSS4) et la biomasse verte totale (BVT) (R2=0.77). Bien que la télédétection présente encore des limites dans ce domaine, les résultats de cette étude montrent bien le potentiel de telles techniques pour la gestion des activités forestières commerciales.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Pierre Lanciault
dc.titleRelations entre la réflectance spectrale satellitaire et des paramètres de peuplements forestiers de la forêt boréale québécoise
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineTélédétection
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record