Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]
dc.contributor.authorFournier, Marie-France
dc.date.accessioned2017-09-07T17:05:34Z
dc.date.available2017-09-07T17:05:34Z
dc.date.created1990
dc.date.issued1990
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/11128
dc.description.abstractComment pallier aux difficultés qu'ont les élèves, d'une part, à saisir la complémentarité entre les notions de Soins infirmiers et celles de Psychogenèse et, d'autre part, à se rappeler des connaissances du cours de Psychogenèse: « Le développement humain »? Comment pallier aux difficultés qu'ont leurs professeures à favoriser la continuité entre les cours de deux disciplines et à transmettre auxdits élèves l'habileté à utiliser les connaissances acquises? Des stratégies d'enseignement qui favorisent les processus cognitifs sont expérimentées auprès d'un groupe d'élèves de Soins infirmiers dans le cadre d'un cours de Psychogenèse intitulé « Le développement humain II » (âge mûr, 40-60 ans). Le présent essai traite des techniques d'enseignement utilisées dans le module théorique du cours, dans le but de supporter les processus d'élaboration, d'organisation, de généralisation et de discrimination. Pour vérifier si ces techniques favorisent le rappel des connaissances, l'élève avait à reproduire le schéma des notions théoriques appris lors du cours. L'analyse de ce schéma a permis de mesurer une augmentation dans le rappel des concepts essentiels de psychogenèse et leur persistance trois mois plus tard. Ces résultats permettent de supposer qu'une approche axée sur une stratégie d'enseignement elle-même basée sur les processus cognitifs et orientée vers le but de formation de l'élève infirmière concourt à son apprentissage. De plus, ces mêmes résultats laissent présager que la stratégie d'enseignement utilisée permettrait d'améliorer le rappel des élèves ayant des connaissances préalables faibles et des élèves plus jeunes (moins de 19 ans) sans désavantager celles qui sont fortes et plus âgées (19 ans et plus). D'autres études pourraient évaluer ces pistes. L'essai de Lebrun (1990) rend compte quant à lui de l'expérimentation d'une stratégie appliquée dans le module laboratoire et répond à la question qui consiste à vérifier comment habiliter l'élève à utiliser ses connaissances apprises lors du cours de psychogenèse.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Marie-France Fournier
dc.titleL'effet d'une stratégie d'enseignement cognitive sur le rappel de connaissances déclaratives de psychogenèse
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineSciences de l'éducation
tme.degree.grantorFaculté d'éducation
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Éd.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record