Show simple document record

dc.contributor.advisorDubois, Jean-Marie
dc.contributor.authorGrenier, Marcelle
dc.date.accessioned2017-07-24T17:46:23Z
dc.date.available2017-07-24T17:46:23Z
dc.date.created1987
dc.date.issued1987
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10932
dc.description.abstractL'objectif de cette étude vise à développer une méthodologie qui permet la cartographie quantitative (superficie et biomasse) de la végétation marine submergée. L'imagerie a été acquise le 8 septembre 1984, par le capteur aéroporté MEIS-II avec les filtres de bathymétrie passive. Le site d'étude est localisé sur la côte nord de la baie des Chaleurs, au Québec. Nous disposons également de données recueillies en plongée sous-marine par L. Gendron en 1983, pour le même secteur. L'étude est basée sur la relation existant entre la réflectance vraie (image), la biomasse mesurée in situ et la profondeur de l'eau. La réflectance vraie est déduite de la luminance apparente après correction atmosphérique. La meilleure corrélation a été obtenue avec la bande verte centrée à 521 nm. La méthode employée démontre qu’à partir d'une image corrigée de l'atmosphère et d'une image de profondeur de l'eau, obtenue à partir d'une carte bathymétrique numérisée, on peut calculer une image de biomasse d’après l’équation de régression. L'estimé de la biomasse totale obtenu avec l'image est comparé à celui obtenu par Gendron en 1983 (basé sur les moyennes de densités) pour le même site; la différence est de l'ordre de10%.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Marcelle Grenier
dc.titleCartographie quantitative des laminaires de la baie des chaleurs, Québec, avec le capteur MEIS-II
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineGéomatique appliquée
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM. Sc.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record