Show simple document record

dc.contributor.advisorMullins, Gary
dc.contributor.authorRodrigue, Luce
dc.date.accessioned2017-07-21T14:52:07Z
dc.date.available2017-07-21T14:52:07Z
dc.date.created2001
dc.date.issued2001
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10847
dc.description.abstractRésumé: La situation des personnes présentant une déficience intellectuelle a franchi des étapes importantes au cours du dernier siècle. Longtemps exclues de la vie communautaire et sociale, ces personnes ont vu leur intégration à la société se concrétiser par la politique ministérielle de 1988 L'intégration sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle: Un impératif humain et social. Ainsi, chaque personne présentant une déficience intellectuelle bénéficie d'une protection législative et des mêmes droits que tout autre citoyen. Cependant, l'intégration physique à la société de ces personnes ne leur a pas offert une garantie de la reconnaissance et du respect automatique de leurs droits. À titre d'exemple, une personne présentant une déficience intellectuelle et apte à consentir à des soins, notamment en matière d'hébergement, continue d'affronter des obstacles dans l'affirmation de son choix. La nouvelle Politique de soutien aux personnes présentant une déficience intellectuelle, à leurs familles et aux autres proches: De l'intégration sociale à la participation sociale saura-t-elle donner à ces personnes les moyens de faire respecter leurs droits et ainsi mettre fin à la dichotomie entre les politiques publiques et le droit?||Abstract: The situation of the persons with mental retardation illness got over many important steps in the last century. Long time put out from the community and social lite, these persons have seen their integration to society materialized by the 1988 goverment policy: L'intégration sociale des personnes présentant une déficience intellectuelle : un impératif humain et social . Thus each person with mental retardation is protected by a legislative law as well as the same rights as any other citizen of the society. However, the physical integration of these persons did not give them the recognitation and automatic consideration of their rights. As an exemple, a person having a mental disability and able to consent to cares, particularly in accomodation, continuous to fight again obstacles when affirming her proper choice. Will the new approach called Politique de soutien aux personnes présentant une déficience intellectuelle, à leurs familles et aux autres proches : De l'intégration sociale à la participation sociale be able to give these persons the means to have their rights enforced and enfonced and therefore stopped the dichotomy between public policies and law?
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Luce Rodrigue
dc.subject"Handicapés mentaux--Droits
dc.subjectHandicapés mentaux--Politique gouvernementale
dc.subjectIntégration "
dc.titlePolitiques publiques et droits des personnes présentant une déficience intellectuelle
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineDroit et politiques de la santé
tme.degree.grantorFaculté de droit
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameLL. M.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record