Show simple document record

dc.contributor.advisorSavard, Anne-Marie
dc.contributor.advisorPonseille, Anne
dc.contributor.authorPorte, Coraline
dc.date.accessioned2017-07-21T14:51:41Z
dc.date.available2017-07-21T14:51:41Z
dc.date.created2013
dc.date.issued2013
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10835
dc.description.abstractRésumé: En France comme au Québec, la toxicomanie constitue un véritable problème de santé publique, auquel il appartient de donner une réponse gouvernementale organisée. Les choix politiques réalisés quant à la prise en charge des toxicomanes se trouvent essentiels pour lutter contre le phénomène de la drogue et de ses effets néfastes. Ces deux entités politiques et géographiques, liées par l'histoire et la culture, ont depuis essentiellement le début du XXème siècle tenté d'apporter des solutions, en adoptant une approche répressive en premier lieu avant d'incorporer une dimension limitative des risques et méfaits en second lieu. A travers cette adjonction d'une politique prohibitive et d'une politique de réduction des risques, quels sont les points de rapprochement et de divergence de la prise en charge des toxicomanes par le Québec et la France? En abordant l'une et l'autre de ces politiques, en étudiant leur concept, leur affirmation et leurs mises en pratique, il sera permis de faire état d'une grande similitude. De légers points de différences pourront toutefois transparaître et laisser penser que le Québec semble plus novateur en la matière. Les résultats de cette comparaison pourront faire oeuvre de prémices à une nouvelle réflexion plus approfondie sur la meilleure solution à apporter au problème de la toxicomanie.||Abstract: ln France, like in Quebec, drug addiction is a truly important issue of public health to which government needs to organize a clear solution. Political choices made about how to attend drug addicts are essential to fight against the drug phenomenon and its harmful effects. Those two political and geographic entities, linked by history and culture, have been trying mostly since the 20th century to come forth with solutions, in adopting a repressive approach in the first place before incorporating a limitative dimension of drugs' harmful effects and risks in a second place. Through this adjunction of a prohibitive policy and harm reduction policy , what are the rapprochements and divergences of the care of drug addicts between Quebec and France? ln approaching both of these policies, by studying their concepts, their affirmations and practices, an existence of similarity is found. Some light differences will however show up and Quebec may seem to be more of an innovator in this field. The results of this comparison might be signs of a new reflexion deeper on the best solution to bring to the drug addict issue.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Coraline Porte
dc.subjectDrogues--Droit--Législation
dc.subjectAide de l'État à la prévention de la toxicomanie
dc.subjectFrance
dc.titleRegards croisés sur les politiques de prise en charge des toxicomanes : France-Québec
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineDroit et politiques de la santé
tme.degree.grantorFaculté de droit
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameLL. M.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record