Show simple document record

dc.contributor.advisorPhilips-Nootens, Suzanne
dc.contributor.authorLauzon, Judith
dc.date.accessioned2017-07-21T14:50:20Z
dc.date.available2017-07-21T14:50:20Z
dc.date.created2001
dc.date.issued2001
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10785
dc.description.abstractRésumé: Cet essai traite de l'application judiciaire de la Loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui. La première partie traite de la définition, de l'utilisation et de l'interprétation de la notion de danger d'une personne pour elle-même ou pour autrui, et celle d'état mental qui le sous-tend. Toutes deux sont issues du domaine médical et sont essentielles à la mise en oeuvre de la Loi. Dans la seconde partie, ce sont certains éléments du cadre procédural, soit la signification et les délais, qui font l'objet d'une analyse. Plus précisément, cette analyse porte sur la compatibilité de ces éléments qui semblent difficilement applicables, ou sont rarement appliqués, au détriment du respect des libertés et droits fondamentaux||Abstract: This essay analyses the judiciary application of An Act respecting the protection of persons whose mental state presents a danger to themselves or to others. First, it looks at how the notion of danger to oneself or to others, as well as the underlying mental state, are defined, used and interpreted. Both of these notions come from the field of medicine and are essential to the implementation of this Act. Second, this essay verifies whether some elements of procedure, service and delays, are compatible with the respect of fundamental rights and liberties, notwithstanding that they are sometimes hardly applicable or rarely applied.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Judith Lauzon
dc.subjectLoi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui
dc.subjectPsychiatrie médico-légale
dc.subjectSanté mentale--Droit
dc.titleL'application judiciaire de la Loi sur la protection des personnes dont l'état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui : pour un plus grand respect des droits fondamentaux
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineDroit et politiques de la santé
tme.degree.grantorFaculté de droit
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameLL. M.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record