Show simple document record

dc.contributor.advisorDeschamps, Pierre
dc.contributor.authorCliche, Jocelyne
dc.date.accessioned2017-07-21T14:48:38Z
dc.date.available2017-07-21T14:48:38Z
dc.date.created1999
dc.date.issued1999
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10712
dc.description.abstractRésumé: Le milieu institutionnel de la santé et de la recherche en santé d'une part, et le monde des affaires d 'autre part, abordent la résolution de problèmes à partir de perspectives éthiques différentes. Le milieu de la santé obéit à une structure de pensée centrée sur la protection des personnes et des biens . Le milieu des affaires est, quant à lui, tourné vers l'innovation et le développement. Ces deux mondes ont leurs propres principes et valeurs. L'hypothèse considérée dans ce mémoire suggère une explication des différences en les rapprochant des systèmes de survie humains qui sont: 1. prendre et 2. échanger. La symbiose constitue Je seul type d 'association identifié pouvant permettre à ces deux groupes de travailler ensemble de façon satisfaisante et de s'enrichir mutuellement. La symbiose réussira si les valeurs universelles reconnues sont respectées. La responsabilité morale du monde de la santé envers la société est de répondre aux besoins de la population dans le respect de son intégrité et de sa dignité. La responsabilité morale du monde des affaires est de créer une économie prospère qui assure l'épanouissement individuel. Les conseils d'administration qui gouvernent les entreprises doivent se positionner fermement en faveur de l'adoption et de l'application des principes éthiques de gestion dans leurs organisations.||Abstract: The public health care and health research sector on one side, and the business sector on the other side, approach problem solving from two different ethical perspectives. The health care sector complies with a thought structure focused on people and goods protection. The business sector is development and innovation oriented. The two sectors have their own principles and values. The hypothesis considered in this memoir suggests an explanation of the differences by comparing them to the human systems of survival which are : 1. take and 2. exchange. A symbiosis constitutes the only identified way that would allow the two groups to work adequately together and to grow mutually richer. The symbiosis will be successful if it abides by the universal recognized values. The health care sector has the social and moral responsability to satisfy people's needs in respect of their integrity and their dignity. The business sector has the social and moral responsability to create a thriving economy which insures individual fulfilment. Boards of directors which govern enterprises must position themselves to adopt and to apply ethical management principles in their organizations.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Jocelyne Cliche
dc.subjectMédecine--Recherche--Droit--Aspect moral
dc.titleL'éthique des affaires et l' éthique de la recherche en santé : les aspects réconciliables et leur impact sur la qualité de la gouverne des entreprises de la santé
dc.typeEssai
tme.degree.disciplineDroit et politiques de la santé
tme.degree.grantorFaculté de droit
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameLL. M.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record