Show simple document record

dc.contributor.advisorBélisle, Marc
dc.contributor.authorGeorge, Catherinefr
dc.date.accessioned2017-07-07T14:08:45Z
dc.date.available2017-07-07T14:08:45Z
dc.date.created2017fr
dc.date.issued2017-07-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10635
dc.description.abstractLa dégradation des écosystèmes coralliens s’est fortement accentuée au cours de la dernière décennie. Les changements climatiques, en particulier le réchauffement climatique, et les pressions anthropiques locales, telles que la pêche intensive, l’urbanisation croissante des zones côtières et le tourisme désorganisé, sont les principales menaces qui pèsent sur les récifs coralliens. Or, le bien-être des sociétés humaines, le développement économique et les avancées biotechnologiques dépendent fortement de ces écosystèmes et des services qu’ils fournissent. À l’heure actuelle, la résistance et la résilience des récifs coralliens sont fortement diminuées et la plupart nécessite des interventions humaines afin de se rétablir rapidement. La restauration de ces écosystèmes constitue donc un des défis actuels des gestionnaires en environnement et des institutions politiques. Les coraux hermatypiques sont des organismes ingénieurs, constructeurs des récifs, et sont par le fait même, à l’origine de la structure et de la richesse de ces écosystèmes. La transplantation de certaines espèces de coraux hermatypiques, relativement résistants et résilients aux changements climatiques et aux variations du milieu peut-être une solution envisageable pour renforcer les populations coralliennes et rétablir les écosystèmes récifaux, ainsi que les biens et les services qu’ils fournissent. Le présent essai vise à développer un outil d’analyse permettant d’évaluer la faisabilité et les retombées d’un projet de réintroduction corallienne dans le but de restaurer un récif et ses fonctions. L’outil intègre les principes de développement durable afin de garantir une certaine pérennité du projet. Malheureusement, ce dernier n’a pu être testé dans des conditions réelles afin de valider son efficacité. Cette démarche essentielle constitue la prochaine étape avant de pouvoir utiliser l’outil pour analyser un projet de réintroduction corallienne. L’essai rappelle néanmoins l’importance de privilégier les mesures de conservation et de protection des récifs coralliens. De fait, la restauration corallienne nécessite des mesures et des interventions relativement coûteuses, dont les résultats restent souvent incertains.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Catherine Georgefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/ca/*
dc.subjectRestauration écologiquefr
dc.subjectRécif corallienfr
dc.subjectCorauxfr
dc.subjectRéintroductionfr
dc.subjectOutil d'analysefr
dc.subjectAide à la décisionfr
dc.titleRestauration des récifs coralliens dégradés par des perturbations locales : développement d'un outil d'analyse de projets de réintroduction de coraux hermatypiquesfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineÉcologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.E.I.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Catherine George
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Catherine George