Show simple document record

dc.contributor.advisorGaboury, Isabelle
dc.contributor.advisorCorriveau, Hélène
dc.contributor.authorLuc, Mireillefr
dc.date.accessioned2017-05-15T13:22:51Z
dc.date.available2017-05-15T13:22:51Z
dc.date.created2016fr
dc.date.issued2017-05-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10508
dc.description.abstractProblématique : Bien que l’implantation réussie des services de liaison à la suite d’une fracture (Fracture Liaison Services – FLS) soit essentielle afin de soutenir leur efficacité à prévenir la survenue d’autres fractures de fragilité (FF), l’implantation des FLS a été peu étudiée. Objectifs : Évaluer l’implantation d’un FLS par l’analyse des facteurs influençant : 1) le degré d’implantation du FLS ; et 2) l’adhésion des participants aux recommandations du FLS. Méthodologie: Une étude de cas multiples avec un devis mixte imbriqué à prédominance qualitative a été menée de 2013 à 2015 afin d’identifier les facteurs influençant l’implantation du FLS dans 3 régions du Québec (Canada) : Estrie, Montréal et Lanaudière. Le degré d’implantation a été déterminé selon la mise en œuvre de 7 composantes du FLS : 1) la nomination d’un coordonnateur, 2) la formation en première ligne sur les FF, 3) l’identification de patients avec une FF, 4) l’investigation de leur FF, 5) la communication avec leur médecin de famille, 6) la référence en prévention des chutes et 7) la prescription d’une médication. Les données ont été recueillies au moyen de la base de données des participants du FLS, des comptes rendus des réunions du comité d’implantation et d’entrevues avec des parties prenantes : comité d’implantation, coordonnateurs, orthopédistes et membres de l’équipe d’orthopédie. Les comptes rendus et les verbatim d’entrevues ont fait l’objet d’une analyse guidée par le Cadre consolidé pour la recherche sur l’implantation. Un devis mixte séquentiel explicatif a ensuite été utilisé afin d’identifier les facteurs influençant l’adhésion des participants aux recommandations concernant : 1) la médication; 2) les habitudes de vie (vitamine D, calcium et activité physique); et 3) la prévention des chutes. Des caractéristiques des participants ont été modélisées pour estimer la probabilité d’adhérer aux recommandations du FLS et des entrevues ont été réalisées avec des participants afin d’approfondir ces résultats. Résultats : Au cours de la période d’implantation analysée de 30 mois, un coordonnateur a été nominé dans chaque région et des formations sur les FF ont été données. Un total de 457 patients ont été identifiés et ont accepté de participer au FLS. Parmi les participants, 376 (82%) ont été investigués pour leur risque de FF, la communication avec leur médecin a été établie pour 456 (98%), 299 (65%) ont initié une médication et 158 (35%) ont été référés en prévention des chutes. L’initiation de la médication et la référence en prévention des chutes ont significativement varié entre les régions. L’analyse des 39 comptes rendus et des 10 entrevues a montré que des caractéristiques des coordonnateurs ont facilité l’implantation des composantes du FLS alors que l'accès difficile à des activités de prévention des chutes a nui à l’implantation. La connaissance de leur diagnostic d'ostéoporose (n=106/354) a augmenté la probabilité des participants d’adhérer à la médication (OR=2,47; IC 95% 1,47-3,93) et à la vitamine D (OR=2,34; IC 95% 1,23-4,46). Paradoxalement, cela a diminué leur probabilité d’adhérer à l’activité physique (OR=0,45; IC 95% 0,25-0,81). Les entrevues avec les participants (n=16) ont montré que l’éducation centrée sur le patient les aidait à mieux comprendre que leur FF était causée par l’ostéoporose et que le soutien à l’autogestion facilitait la mise en place de stratégies pour adhérer aux recommandations du FLS. Conclusion : Cette étude met en évidence l'importance du rôle du coordonnateur pour promouvoir l’implantation réussie des composantes d'un FLS, faciliter la compréhension que le patient se fait de sa maladie et le soutenir dans la gestion de ses soins à la suite d’une FF, tout en favorisant l’intégration du continuum de soins et services du patient visant à prévenir la survenue d’autres FF.fr
dc.description.abstractAbstract : Background: Although Fracture Liaison Services (FLSs) are clinically- and cost-effective to prevent subsequent fragility fractures (FF), their rigorous implementation is essential to support their effectiveness. Despite the emergence of FLS, few studies have analysed their implementation. Objectives: Evaluate the factors influencing: 1) the degree of implementation of a FLS components; and 2) the adoption to the FLS recommendations by participants. Methodology: A multiple case study using a quantitative approach embedded within a predominantly qualitative method was firstly conducted between 2013 and 2015 in 3 regions of the province of Quebec (Canada): the Eastern Townships, Montreal, and Lanaudiere. The degree of implementation was determined according to 7 FLS components: 1) the employment of a coordinator, 2) the training on FF to primary care providers, 3) the identification of FF patients, 4) the investigation of their FF, 5) the communication with their family physician, 6) the referral to a fall prevention activity, and 7) the prescription of a medication. Data were collected through the FSL participant database, implementation committee meeting minutes, and interviews with stakeholders (i.e. implementation committee, coordinators, orthopaedic surgeons and members of orthopaedic teams). The Consolidated Framework for Implementation Research guided analysis of meeting minutes and interview verbatim. An explanatory sequential mixed methods design was secondly used to identify factors influencing the adoption of FLS recommendations by participants regarding: 1) medication; 2) lifestyle habits (vitamin D, calcium and physical activity); and 3) fall prevention. Participants' characteristics were modeled to estimate the likelihood of adopting FSL recommendations, and interviews were conducted with FLS participants to deepen these results. Results: During the 30-month implementation period analyzed, a coordinator was nominated in each region and FF training was provided. A total of 457 patients were identified and agreed to participate in the FSL. Of the participants, 376 (82%) were investigated for their risk of FF, a communication with their physician was established for 456 (98%), 299 (65%) initiated medication and 158 (35%) were referred for fall prevention. The referral to fall prevention activities and the prescription of medications varied significantly between regions. The analysis of the minutes of 39 meetings and 10 verbatim showed that some coordinator characteristics facilitated the implementation of FLS components whereas the problematic access to fall prevention activities impeded the implementation. Participant knowledge of their diagnosis of osteoporosis (n=106/354) increased the likelihood of adopting medication (OR=2.47, 95% CI 1.47-3.93) and vitamin D (OR=2.34, 95% CI 1.23-4.46). Paradoxically, this decreased their likelihood of adopting physical activity (OR=0.45, 95% CI 0.25-0.81). Interviews with participants (n=16) showed that patientcentered education helped them to understand that their FF was caused by osteoporosis, and that self-management support facilitated the development of strategies to adopt FLS recommendations. Conclusion: This study highlights the importance of the role of the coordinator in promoting the successful implementation of FSL components, facilitating patient understanding of its disease, and supporting self-management of FF, while fostering the integration of the patient's continuum of care and services that aim to prevent the occurrence of subsequent FFs.fr
dc.language.isofrefr
dc.language.isoengfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mireille Lucfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectOstéoporosefr
dc.subjectFLSfr
dc.subjectFracture liaison servicefr
dc.subjectImplantationfr
dc.subjectFracture de fragilitéfr
dc.subjectAdhésionfr
dc.subjectOsteoporosisfr
dc.subjectFragility fracturefr
dc.subjectAdoptionfr
dc.titleÉvaluation de l’implantation d’un service de liaison à la suite d’une fracture de fragilitéfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Mireille Luc
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Mireille Luc