Show simple document record

dc.contributor.advisorRocheville, Sarah
dc.contributor.authorL'Espérance, Mariannefr
dc.date.accessioned2017-05-03T17:34:29Z
dc.date.available2017-05-03T17:34:29Z
dc.date.created2017fr
dc.date.issued2017-05-03
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10490
dc.description.abstractCe mémoire de maîtrise comporte trois parties. La première est constituée d’un récit de fiction intitulé Retrouve-moi à la récréation. Le lecteur suit Clara, une jeune enseignante au secondaire qui accepte de retourner dans sa ville natale pour un contrat. Clara retrouve alors la banlieue étouffante de Salaberry. Sa désillusion s’aggrave au rythme des souvenirs d’enfance qui l’assaillent. Un jour, alors que Clara est attablée à l’extérieur de l’école, elle est témoin d’une bagarre. Un élève se fait battre à coups de barre de métal à quelques mètres d’elle. Mais Clara ne réagit pas, et son inertie lui coûte son emploi. Dès lors, la narratrice tente de comprendre sa passivité. Clara part en quête de Maureen, son amie d’enfance. Elle seule pourrait lui expliquer ce qui lui arrive. La deuxième partie du mémoire est consacrée à l’analyse de trois romans de Michel Houellebecq, soit Les Particules élémentaires (1998), La Possibilité d’une île (2005) ainsi que La Carte et le territoire (2010) dans lesquels le suicide féminin est un élément symptomatique du désir de disparition à la source du projet d’écriture de l’écrivain. L’élan explicite de mort de trois personnages féminins est étudié depuis une double perspective poétique et philosophique. Le premier chapitre intitulé « Les suicidées houellebecquiennes » situe et analyse le suicide de Christiane (Les Particules élémentaires), d’Isabelle (La Possibilité d’une île) et d’Anne (La Carte et le territoire). Le second chapitre, « Mises à mort et contrecoups », présente le suicide comme stratégie narrative permettant le recommencement. La troisième partie du mémoire est un essai réflexif s’intéressant à la manière d’écrire la disparition qui innerve l’écriture houellebecquienne et la mienne. La tension entre le souvenir d’enfance et la désillusion y est montrée comme l’un des principaux enjeux communs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marianne L'Espérancefr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectMichel Houellebecqfr
dc.subjectSuicide du personnage fémininfr
dc.subjectMortfr
dc.subjectDisparitionfr
dc.subjectDésillusionfr
dc.subjectIdéalisme rompufr
dc.subjectRecherche de beautéfr
dc.titleRetrouve-moi à la récréation (récit de fiction), suivi de Suicide du personnage féminin dans les romans Les Particules élémentaires, La Possibilité d’une île et La Carte et le territoire de Michel Houellebecqfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Marianne L'Espérance
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Marianne L'Espérance