Show simple document record

dc.contributor.advisorGalanis, Nicolasfr
dc.contributor.authorDumont, Éricfr
dc.date.accessioned2014-05-14T16:33:42Z
dc.date.available2014-05-14T16:33:42Z
dc.date.created1996fr
dc.date.issued1996fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1012
dc.description.abstractCe document présente l'étude d'une maison à faible consommation d'énergie. Cette maison unifamiliale, construite en 1992, est située à St-Luc, près de St-Jean-sur-Richelieu au Québec. Celle-ci possède les caractéristique d'une maison solaire passive, c'est-à-dire qu'elle a une importante fenestration au sud et une imposante masse thermique constituée entre autre d'une petite piscine intérieure. De plus, pour augmenter son efficacité énergétique, elle possède une isolation et une étanchéite supérieures aux normes ainsi que des ventilateurs récupérateur de chaleur. On retrouve dans ce mémoire de recherche les résultats d'une campagne de mesure qui s'est tenue dans cette maison du 1er novembre 93 au 31 octobre 94. Celle-ci a permis de mesurer la consommation d'électricité selon différentes utilisations, le temps de fonctionnement des ventilateurs récupérateur de chaleur et du chauffe-piscine ainsi que différentes températures. La valeur de tous les points de mesure a été enregistrée toutes les quinze minutes. Durant la période étudiée, la maison a consommé 5040 kWh pour le chauffage, soit environ le tiers de la moyenne des habitations unifamiliales québécoises. La consommation totale mesurée s'est chiffrée quant à elle a 26 584 kWh, mais il a été déterminé par cette étude que s'il n'y avait pas eu de piscine, la consommation se serait plutôt chiffrée à 20 676 kWh, soit environ 27% de moins que la moyenne québécoise et ce, malgré que le garage soit partiellement chauffé et que cette maison abrite une famille de six personnes. Ce rapport présente aussi les résultats d'une modélisation numérique de la maison. Ces résultats permettant d'identifier dans quelles proportions les différentes sources d'énergie contribuent au bilan énergétique de la maison. Ils permettent aussi d'évaluer quelle aurait été la consommation de la maison pour des conditions métérologiques typiques.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Éric Dumontfr
dc.titleÉtude d'une maison à faible consommation d'énergie : Habitasol 2000fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record