Show simple document record

dc.contributor.advisorVincent, Sylvie
dc.contributor.advisorGiguère, Richard
dc.contributor.authorBoudreau, Diane
dc.date.accessioned2017-02-07T21:44:33Z
dc.date.available2017-02-07T21:44:33Z
dc.date.created1992
dc.date.issued1992
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10110
dc.description.abstractDans cette thèse, nous nous intéresserons essentiellement aux écrits des auteurs amérindiens du Québec qui ont publié en français des essais, des contes, des récits, des poèmes, des romans, des ouvrages historiques et ethnographiques, des pièces de théâtre ou des chansons (que les auteurs ont interprétées dans leur langue ou qu'ils ont présentées en français). Nous verrons que la trajectoire linguistique, voire littéraire des nations amérindiennes du Québec est intimement liée à la survie et à l'évolution de leur culture et que les livres que les auteurs amérindiens écrivent témoignent de la pérennité de leur tradition littéraire orale. Nous démontrerons que cette tradition constitue un discours organisé qui possède ses propres règles littéraires, que du XVIIIe siècle jusqu'à aujourd'hui, des Amérindiens ont utilisé l'écriture afin de survivre culturellement et que l'émergence de la littérature écrite amérindienne est une manifestation de l'indianité. […] Les concepts de base de notre étude reposent essentiellement sur les études de la littérature amérindienne écrite faites par Andrew Wiget, Paula Gunn Allen et Barbara Godard. De plus, les ouvrages et les articles sur la mythologie (catégories des récits, fonctions et particularités du "texte oral") de Marius Barbeau, de Sylvie Vincent, de Rémi Savard, de Madeleine Lefebvre, d'Elizabeth Tooker, de W.N. Fenton, de John N.B. Hewitt et de Paul Radin nous seront indispensables. Nous nous servirons aussi des ouvrages de S.-M. Eno Belinga, de Jean Cauvin, de Richard M. Dorson, de Ruth Finnegan, de Paul Zumthor et de Jan Vansina sur la tradition orale et sur la littérature orale. Les ouvrages et les articles de Jean-Pierre Gourdeau, de Robert Mouralis, de Pathé Diagne, d'Elfie Case-Poulain et de Barry Jean Anceiet sur l'émergence de la littérature écrite dans les sociétés traditionnelles africaines et louisianaises seront aussi fort utiles. Par ailleurs, les ouvrages historiques de Rémi Savard, de Jean-René Proulx et de Mason Wade nous permettront de mieux comprendre les événements qui ont bouleversé les sociétés traditionnelles amérindiennes. Les ouvrages d'Ignace Cau et de Philip G. Altbach sur l'édition seront également essentiels. Plusieurs articles publiés dans les revues Recherches amérindiennes au Québec et Journal of American Folklore compléteront la liste des ouvrages et des articles des auteurs déjà mentionnés. Nos rencontres avec les auteurs amérindiens, les informations obtenues auprès des éditeurs ou des intervenants culturels amérindiens, de même que les répertoires bibliographiques, les articles critiques publiés dans divers journaux et revues sont nos principales sources pour préciser la nature et l'impact de la littérature écrite amérindienne. Nous nous servirons également de nos propres travaux sur la littérature et sur la société montagnaise. [...]
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Diane Boudreau
dc.titleLe pouvoir de l'écriture : émergence de la littérature écrite chez les Amérindiens du Québec
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record