Show simple document record

dc.contributor.advisorNeale, Kenneth W.fr
dc.contributor.authorChicoine, Thierryfr
dc.date.accessioned2014-05-14T16:33:41Z
dc.date.available2014-05-14T16:33:41Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/1010
dc.description.abstractLe renforcement à l'aide de matériaux composites d'avant-garde (MCA) des éléments structuraux ayant perdu une partie de leur capacité portante est un procédé intéressant car en plus de rétablir la résistance des poutres et des colonnes, les MCA protègent les aciers de la corrosion et sont faciles à mettre en place au chantier. Cependant, un problème important est associé au renforcement en flexion des poutres en béton armé: le décollement de la plaque de renforcement en MCA. En effet, depuis que ce mode de réhabilitation est étudié, de nombreux essais en laboratoire ont permis de conclure que le délaminage de la plaque de renforcement est le mode de rupture le plus fréquent. Afin d'empêcher le décollement, la plaque de renforcement doit rester solidaire de la poutre par l'ajout d'ancrages. La présente étude propose d'analyser la performance de différents types d'ancrages. Ce travail de recherche fait suite à celui effectué par M'Bazaa et Missihoun (1995) à l'Université de Sherbrooke lors duquel des poutres renforcées avaient toutes subi un décollement de la plaque de renforcement. Le rapport comporte essentiellement trois volets: une étude bibliographique du phénomène de décollement, une partie théorique contenant les modèles de conception des essais, une série de tests en laboratoire sur des poutres en béton armé renforcées à l'aide de MCA, avec et sans ancrages. Les résultats obtenus sont les suivants: (a) les modèles théoriques prédisent assez bien le moment ultime de la poutre renforcée; (b) le renforcement par collage de plaque en MCA augmente la résistance en flexion; (c) la poutre renforcée mais non ancrée a subi le décollement de la plaque; (d) les ancrages en U utilisés se montrent efficaces si la charge est répartie; (e) les ancrages constitués de lamelles équidistantes sont aussi efficaces que les ancrages en U mais requièrent moins de matériaux. [Résumé abrégé par UMI]fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Thierry Chicoinefr
dc.titleAnalyse et conception d'ancrages sur les poutres renforcées en flexion à l'aide de matériaux compositesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record