Show simple document record

dc.contributor.advisorBrodeur, Léo A.
dc.contributor.authorAssamoi, René Michel
dc.date.accessioned2017-02-07T21:43:44Z
dc.date.available2017-02-07T21:43:44Z
dc.date.created1986
dc.date.issued1986
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10109
dc.description.abstractLa situation de la femme dans la société est l'un des problèmes les plus débattus dans ce vingtième siècle. Mais si ce problème a connu une grande ampleur à notre époque, avec l'avènement des mouvements féministes en Amérique du Nord et en Europe occidentale, et la proclamation d'une année internationale de la femme entre autres événements, le fait est que la situation de la femme a été l'objet de réflexions bien avant notre siècle. En effet, au Moyen-Age déjà. Christine de Pisan avait, dans ses écrits, posé le problème du statut de la femme, la femme au foyer et la femme par rapport à l'homme. Mais en remontant encore le cours de l'histoire, nous voyons que dans des temps très anciens (début de notre ère), le problème du statut de la femme avait occupé certains esprits. Ainsi trouve-t-on dans des textes d'une importance indiscutable tels que La Bible ou Le Coran, des versets concernant la femme et ordonnant le rapport homme-femme. Si l'humanité a dû, à différents moments de son histoire, se pencher sur la situation de la femme, c'est parce que cette situation paraissait - et est encore considérée comme - outrageuse, voir révoltante à certains, des femmes la plupart du temps. Nous voyons donc que l'avènement du mouvement féministe à notre époque n'a pas vu le jour "ex nihllo". mais ce mouvement apparaît plutôt comme un aboutissement, disons logique; comme quoi: "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Dans ce contexte global de dénonciation de la situation avilissante de la femme dans le monde - parce que considérée comme exploitée, opprimée, assujettie par l'homme - la femme africaine est bien souvent présentée par l'opinion internationale, comme celle, ou plutôt l'une de celles qui subissent la pire situation, la plus infâme des exploita tions, l'assujettissement le plus réifiant. Réalité, outrance verbale - c'est-à-dire dramatisation - ou ignorance tout simplement? C'est le désir d'y apporter des éléments de réponse et ainsi de confirmer ou d'infirmer les réflexions avancées sur la femme africaine qui nous a amené à nous pencher progressivement sur cette question, et à envisager aujourd'hui l'étude de la situation et de l'action de la femme dans la société à travers la littérature africaine.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© René Michel Assamoi
dc.titleLa femme dans l'univers social du roman et du théâtre ivoiriens
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record