Show simple document record

dc.contributor.advisorGiroux, Robert
dc.contributor.authorGosselin, Michel
dc.date.accessioned2017-02-07T21:42:39Z
dc.date.available2017-02-07T21:42:39Z
dc.date.created1991
dc.date.issued1991
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10106
dc.description.abstractNous nous intéressons à la scénarisation télévisuelle de fiction depuis plusieurs années. À regarder les téléromans, les mini-séries et les dramatiques que les différentes chaînes francophones nous proposent, nous en sommes venu à nous demander si l'écriture télévisuelle de fiction est spécifique à ce médium et, si oui, quelles en seraient les caractéristiques? Suite à nos lectures, nous avons constaté qu'aucun chercheur au Québec ne s'était penché d'une façon sérieuse sur cette forme d'écriture (visuelle). À l'exception de quelques paragraphes touchant tantôt aux personnages, tantôt aux intrigues ou aux dialogues, paragraphes insérés dans une étude sociologique ou thématique, comme une incise, nous n'avons retrouvé aucune étude sur le sujet. Notre recherche vise à combler cette lacune. Nous sommes d'autant plus convaincus de la pertinence de notre propos que, depuis quelques années, certains organismes (PARLIMAGE, SARDEC) offrent des cours, des stages, des ateliers d'écriture ou des tables de travail en scénarisation, confirmant, a posteriori, la spécificité de cette écriture sous-jacente à l'image. Notre travail se divisera en deux parties: la première partie, intitulée, FICTION, comprendra une présentation et une description de tous les personnages d'une mini-série intitulée LA TENDRESSE DES PIERRES, ainsi que son synopsis. Enfin, nous retrouverons la scénarisation des trois premières heures de la série qui en comptera treize. Nous croyons que ces trois heures donnent une idée assez exacte de la trame et du continuum de la série. La seconde partie, appelée RÉFLEXION, sera une recherche sur ce type d'écriture spécifique au médium, où les didascalies prennent l'aspect d'un récit dans lequel le scénariste s'adresse tantôt au réalisateur, tantôt aux comédiens ou à l'équipe technique, instructions essentielles à une réalisation éventuelle. Ces informations excentriques à la narration que "le faiseur d'histoires" apporte aux principaux artisans de la production ne visent qu'un seul but: "nourrir" tous les intervenants (décorateur, costumier, éclairagiste, réalisateur, etc.) qui créeront le contexte narratif du texte. [...]
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Michel Gosselin
dc.titleLa scénarisation télévisuelle de fiction : fiction et réflexion
dc.typeThèse
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelDoctorat
tme.degree.namePh.D.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record