Show simple document record

dc.contributor.advisorSirois, Antoine
dc.contributor.authorFassi Fihri, Raja
dc.date.accessioned2017-02-07T20:36:23Z
dc.date.available2017-02-07T20:36:23Z
dc.date.created1989
dc.date.issued1989
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10028
dc.description.abstractLa littérature nord-africaine de langue française écrite par des Maghrébins est née entre les deux guerres mondiales. Au Maroc, elle ressurgit avec éclat autour des années cinquante avec le romancier Driss Chraïbi, dans des oeuvres de dévoilement et de combat. Elles sont d'ailleurs très contestées, voire rejetées, parce qu'elles sont écrites dans une langue étrangère, parce qu'elles attaquent les valeurs de l'Islam et de la tradition et parce qu'elles ont soulevé les problèmes de la femme occidentale, ce qui ne concernait aucunement la société marocaine. Driss Chraïbi se distingue des autres auteurs marocains de son époque par son engagement. Ses écrits volcaniques traduisent sa révolte et son mépris d'une société traditionnelle qui se maintient dans un état d'hibernation politique, culturelle et sociale et dont il dénonce l'injustice et la discrimination sexuelle. Né le 15 juillet 1926 à El Jadida, Chraïbi a fréquenté l'école coranique, puis, à dix ans, l'école française. En 1945, son besoin de liberté lui fait quitter le Maroc pour la France, devenue son pays d'adoption. En 1970, il enseigne la littérature maghrébine à l'Université Laval. Ces nouveaux horizons lui permettent un nouvel équilibre. Notre sélection de Chraïbi n'est pas fortuite. Après avoir étudié plusieurs romanciers marocains, nous croyons que c'est lui qui répond le mieux à l'objet de notre étude: la condition de la femme. Nous demeurons très sensibles à la condition de la femme de notre pays. D'origine marocaine, émigrée dans un pays occidental, nous vivons nous-même je vis moi-même une plus grande liberté de parole et d'action. Cette différence nous invite à contester, par le biais de la littérature, l'oppression subie par les femmes de notre pays. En ce sens, les romans de Chraïbi satisfont pleinement nos attentes. Il fut le premier à démystifier l'aliénation de la femme et à dénoncer vigoureusement la résignation et la soumission de l'épouse subjuguée par son mari et la société. Partisan inconditionnel de la femme émancipée, Chraïbi ne s'est pas contenté de nous dépeindre uniquement la situation de la femme de son pays natal. Il va au-delà du Maghreb pour toucher le monde occidental, notamment la France, d'où l'aspect universel de ses travaux. […]
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Raja Fassi Fihri
dc.titleL’image de la femme dans quelques romans de Driss Chraibi
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplineLettres et littérature
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record