Show simple document record

dc.contributor.advisorLegault, Georges A.
dc.contributor.authorDutil, Joanne
dc.date.accessioned2017-02-07T20:36:19Z
dc.date.available2017-02-07T20:36:19Z
dc.date.created1995
dc.date.issued1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/10026
dc.description.abstractRésumé : À cause des ambiguïtés liées aux attentes qui sont entretenues envers la presse dans une société démocratique, il s'avère difficile de définir ce qu'est un "bon" journaliste. Ce sont ces ambiguïtés qui font apparaître la pertinence de se pencher sur l'éthique de la presse pour en clarifier les enjeux. Dans le premier chapitre, une mise en situation de la problématique éthique telle qu'elle se présente au Québec permet de mettre en perspective la complexité des problèmes moraux auxquels font face les journalistes et de montrer comment se pose la question du contrôle de la presse. Des dilemmes évoqués, c'est celui mettant en conflit le droit à la vie privée et le droit du public à l'information qui est retenu pour la suite de l'analyse. Mais ce conflit est dégagé de la perspective juridique pour être abordé en termes de valeurs jugées essentielles au maintien de la structure sociale de type démocratique. Dans le deuxième chapitre, le lien entre l'information et la structure sociale est précisé en procédant à une analyse de la théorie libertaire et de la théorie de la responsabilité sociale. Celle-ci a également pour objet de relever les limites à l'information considérées comme acceptables et de déterminer jusqu'à la vie privée peut constituer une telle limite. Les silences, les imprécisions, les éléments dégagés dans cette analyse offrent des pistes pour réfléchir sur le dilemme posé par la vie privée et l'information et permettent de cerner certains enjeux qui s'avèrent incontournables pour un débat sur l'éthique de la presse. De tous ces enjeux présentés dans la conclusion, celui de la fonction sociale de la presse en est un majeur. De même, il appert que la justification des décisions s'impose pour une démarche éthique qui vise une rationalité de l'agir. Finalement, il apparaît que la principale difficulté des journalistes, c'est de penser les problèmes auxquels ils sont confrontés en termes éthiques, ce qui n'est pas sans conséquences sur la manière d'entreprendre le débat sur l'éthique de la presse.||Abstract : The ambiguities in the public's expectations of the press in a democratic society make it difficult to define «good» journalism. These ambiguities make it necessary to examine journalistic ethics in order to determine its scope. The first chapter raises the issue of ethics as it applies to a Québec reality, thereby revealing the complexity of the moral questions that journalists are confrontcd with and addressing the question of control over the press. Of all the issues addressed, the conflict between the right to privacy and the right to public access to information is the focal point of the study. However, this conflict is not considered from a legal standpoint; rather, it is discussed in terms of the values that are deemed necessary to maintain a democratic social structure. The second chapter details the relationship between access to information and social structure by means of a study of the libertarian theory and the theory of social responsibility. This study also aims to define the parameters within which access to information is considered acceptable and to détermine the extent to which the right to privacy constitutes a defining limit. Silence and misinformation, elements highlighted by this study, offer insight into the questions of privacy and access to information and make it possible to focus on certain issues that arc central to a debate on journalistic ethics. The role of the press within society is one of the key issues set forth in the conclusion. Furthermore, it would scem that decisions must be justified in an ethical approach that focuses on rational behaviour. Finally, it appears that journalists' greatest obstacle lies in dealing with the problems that confront them from an ethical standpoint, which is not without consequence in a debate on journalistic ethics.
dc.language.isofre
dc.publisherUniversité de Sherbrooke
dc.rights© Joane Dutil
dc.titleDes enjeux à clarifier pour un débat sur l'éthique de la presse
dc.typeMémoire
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthique
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humaines
tme.degree.levelMaîtrise
tme.degree.nameM.A.


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record