Show simple document record

dc.contributor.advisorCoallier, Jean-Claudefr
dc.contributor.advisorPrince, Françoisfr
dc.contributor.authorHarvey, Moniquefr
dc.date.accessioned2014-05-14T15:57:34Z
dc.date.available2014-05-14T15:57:34Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0612805344fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/890
dc.description.abstractCette thèse de doctorat s'inspire d'une approche multidimensionnelle qui prend en considération les domaines de la formation continue chez les personnes aînées, de la prévention de la perte d'autonomie, des modèles théoriques comportementaux, de l'éducation pour la santé et de l'activité physique. De façon plus spécifique, le concept de mode de vie actif par le biais des activités physiques de la vie quotidienne et l'importance de ses déterminants constituent le coeur de la présente recherche. L'originalité de cette recherche repose sur la prise en compte d'éléments considérant plusieurs composantes de la personne aînée: physique (état de santé, nombre de maladies, etc.), sociale (soutien des autres) et psychologique (croyances, perceptions, motivations, etc.) afin de mieux comprendre le mode de vie actif des personnes aînées avec des niveaux d'autonomie différents. Sur le plan de la méthodologie, deux approches complémentaires ont été utilisées. D'une part, la méthode du focus group visait à compléter l'éventail des variables retenues et issues de la recension des écrits avec celles des personnes aînées elles-mêmes en terme de conceptions, d'actions et d'activités qu'elles jugent importantes pour leur santé. D'autre part, la méthode par questionnaire auto-administré avec supervision technique qui retient les éléments de l'approche précédente mais, cette fois-ci, en mesurant un échantillon de 223 sujets âgés vivant à domicile. Deux groupes de comparaison ont été formés à partir de cet échantillon non-aléatoire : le premier de 113 personnes autonomes et le second de 110 personnes en perte d'autonomie. Somme toute, les résultats obtenus pour l'ensemble des analyses descriptives, comparatives et prédictives indiquent que les déterminants des diverses dimensions d'un mode de vie actif sont désignés par: (1) les actions que les personnes âgées jugent importantes pour leur santé; (2) les croyances relatives à l'exercice/santé; (3) les facteurs reliés à la santé ou aux restrictions.Cette étude exploratoire nous fournit des indices pouvant servir de manière pertinente à la mise sur pied d'études randomisées et au développement d'instruments de mesure standardisés.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Monique Harveyfr
dc.titleL'implication des personnes aînées dans un mode de vie actif analyse et comparaison des facteurs personnels qui déterminent leur niveau d'activitéfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record